La vallée

6 axes pour un développement majeur

Une chaîne de valeur cohérente et efficiente au sein d’une plate-forme industrielle.

Pour concrétiser l’ambition Métropolitaine de référence européenne Cleantech, la Vallée développe une chaîne de valeur intégrée autour des filières Chimie, Énergie et Environnement en capitalisant sur l’expertise et la densité du tissu économique local.

L’usine énergétique métropolitaine : les énergies renouvelables sur le territoire

Pôle énergétique majeur de la Métropole, la Vallée produit aujourd’hui 49% des énergies renouvelables et de récupération de la Métropole dont 55% de la production d’électricité hydraulique et 15% de la production d’électricité photovoltaïque.

aujourd’hui dans la vallée :

> Usine hydroélectrique de la CNR à Pierre-Bénite

• Production annuelle de 450 000 MWh, soit 55%
de la production électrique hydraulique de la Métropole de Lyon

> Unité de Traitement et Valorisation Énergétique (UTVE)
de la Métropole de Lyon sur le Port Edouard Herriot :

 

• Production annuelle électrique de 64 000 MWh
et production thermique (vapeur) de 247 000 MWh
dont 235 000 MWh pour injection sur le réseau
de chaleur urbain

> Centrale photovoltaïque de Solvay Belle-Etoile :

• 12 000 m² de panneaux photovoltaïques

• Production de 2 millions de kilowatts-heure par an, soit la consommation électrique annuelle de 2 000 habitants.

Paysage productif : terre d’innovations, au sens propre

Aller au-delà de l’idée de nature et de paysage ornemental aujourd’hui développé
dans les projets urbains pour faire en sorte que le paysage génère de la valeur et conserve
sa capacité d’évolution dans le temps :

  • Traitement et régénération des sols sur les tènements industriels
  • Dépollution des sols par des techniques liées
    au domaine de la phytoremédiation
  • Fabrique de sols vivants, fertilisation des sols inertes

 

  • Valorisation, stockage, transformation et utilisation
    des terres fertiles
  • Culture de biomasse
  • Réintroduction de la biodiversité, par des stratégies
    de protection et de renaturation,
  •  Esthétique d’un paysage industriel

Espaces naturels : entre protection et expérimentation

Les espaces paysagers de la Vallée, balmes, lônes du fleuve et du canal, îles du Rhône
sont des gisements de nature qui offrent des leviers écologiques et économiques pour
la transformation du territoire :

imageaxe-espace-naturels imageaxe-espace-naturels
  • Création du « cheminement des balmes »
  • Mise en valeur des îles du Rhône (biodiversité, loisirs)
  • Expérimentations de paysage productif sur les lônes industrielles.

Voie d’eau : innover pour développer le transport fluvial

Le mode fluvial est, à l’échelle métropolitaine, une infrastructure d’avenir pour le transport
de marchandises et un vecteur de développement économique. Il répond aux enjeux
de compétitivité des entreprises et aux enjeux environnementaux en réduisant progressivement l’impact du transport routier de marchandises dans la Métropole. La Vallée de la Chimie bénéficie de la présence du canal, de la proximité du Port de Lyon et du potentiel de massification des filières chimie et traitement de déchets pour exploiter davantage
ce mode de transport.

axe-eau axe-eau

Transports en commun : plus de densité pour le sud de la Métropole.

Si la Vallée bénéficie d’une connectivité exceptionnelle à une échelle régionale, nationale, européenne et mondiale, à l’échelle métropolitaine, l’offre de transports en commun doit être renforcée pour offrir plus de confort aux habitants et aux salariés

Plusieurs pistes sont à l’étude :

  •  Création d’une ligne de bus entre les gares
    de Vernaison et Feyzin
  • Création d’itinéraires modes doux entre espaces résidentiels, sites d’activités et espaces naturels
  • Aménagement des haltes et gares existantes
  • Evolution des lignes Train Express Régional (TER)
    avec un cadencement augmenté aux heures de pointe
    et une tarification harmonisée avec le réseau
    de transports en commun de la Métropole.